FOWKO « Le diplomate de l’humour »

Il les dénonce tous !

« Poul la » c’est un peu la caricature des chanteurs de zouk qui n’ont rien à dire et qui débitent donc deux phrases en boucle pour faire des morceaux qu’on appelle vulgairement « Zouk sosison ».

De la musique, du scénario et beaucoup d’humour. Une réunion de style très intelligente, c’est l’idée de Fowko. « Pwofésè la » vous donnera le sens du rythme sur le Jump Up qu’il délivre. On peut penser qu’il est la relève de Bostik le comique. L’auteur remet au goût du jour l’humour de nos parents en ciblant maintenant un public quelque peu différent. Les jeunes évidemment. Il fait parti de cette jeune génération de prodiges qui proposent et qui osent.

Fowko c’est un bon jet de fraicheur pour les aigris qui n’ont plus le temps de rire et de danser.

Pour ceux qui ne savent toujours pas situer les communes de la Guadeloupe, « L’adultère » vous aidera peut être à mémoriser leur emplacement. Ne voyez pas là un encouragement à la débauche de Basse Terre à Grande Terre ou inversement, mais une invitation à écouter ce morceau du jeune homme. C’est très amusant et reste tout à fait dansable. LachroniqueAntilles adore !

Fowko vient de dévoiler son dernier morceau : « Coq la », une réalisation qui ne manque pas de sens cachés. Suivez son actualité sur Facebook : Fowko Officiel.

Lachronique Antilles

Publicités