Jimmy Warria « A Warria production »

A chacun son Zoom. Cette semaine, Lachronique Antilles a découvert  Jimmy Warria

Jimmy Warria et son acolyte SaMuel GwaDa BeaT-Maker sont les créateurs de rythme jamaïcain dans l’espace musical antillais. Leurs productions se rapprochent sensiblement du Raggamuffin mais sont bel et bien issues d’influences DanceHall et Soca.

Ces jeunes créateurs arborent une franche volonté de transmettre leur fièvre musicale en France en produisant leur premier clip vidéo « Let’s dance again » ; morceau véhiculé par Richie Loops. L’année 2012 est celle des débuts prometteurs de J.W.

En collaborant avec Hawkeye, chanteur Jamaïcain extravagant et en vogue dans les îles anglophones des Caraïbes, le producteur Guadeloupéen signe son entrée à Kingston en proposant « Carnival Badman » ; réalisation à la sauce Soca.

Une musique qui n’affiche pas la prétention de porter des messages mais une ambition altruiste : celle de plaire au public et de le faire danser.

Possibilité d’écouter les morceaux de Jimmy Warria et de SaMuel GwaDa BeaT-Maker via la plateforme de téléchargement légal d’itunes.

Contacts :

Follow Us On Twitter:
@warriasound

Like Our Page On Facebook
/warria sound the caribbean machine

Contact Us At:
warriasound@gmail.com

Lachronique Antilles

Publicités